L'eau, les malins et les sots

Banc Public n° 180 , Mai 2009 , Frank FURET



Pourquoi l’eau en bouteilles est-elle mille fois plus chère que l’eau du robinet ? se demande Jacques Neyrinck, chercheur, enseignant et politicien Suisse qui a demandé  la promulgation d’une loi visant à l’abandon de la production, de l’importation, de l’exportation, de la distribution et de la vente d’eau potable en bouteilles.

Son argumentation tient en trois scandales: scandale écologique d’abord, puisque, du fait de son emballage et de son transport, sa consommation suppose une dépense d’énergie mille fois plus importante que celle de l’eau du robinet. Et ce sans présenter le moindre avantage comparatif, ni en termes gustatifs, ni en termes sanitaires. Un scandale publicitaire ensuite, puisque les mensonges les plus grossiers sont émis pour vendre ce produit. Un scandale politique enfin, parce que les pouvoirs publics restent totalement inertes devant le problème et ne prennent même pas la peine de répondre aux attaques proférées contre l’eau du robinet qu’ils gèrent eux-mêmes. L’eau en bouteilles est le symbole d’une société folle où les malins exploitent les sots.

Aux USA, minérale ou pas, l'eau en bouteille coûte cher. Le New York Times estime qu'une année de consommation peut revenir jusqu'à 1.400 dollars, contre 49 cents seulement pour l'eau du robinet. Pourtant "l'eau en bouteille n'est pas nécessairement plus propre ou plus sûre que l'eau du robinet", affirme, étude scientifique à l'appui, le Conseil de défense des ressources naturelles (NRDC), selon qui la réglementation
ne suffit pas à assurer la pureté de l'eau en bouteille.
Autre angle d'attaque, le gaspillage des emballages: selon l'Earth Policy Institute, il faut 1,5 million de barils de pétrole par an pour fabriquer les bouteilles consommées par les Américains. Si l'on ajoute à cela l'énergie nécessaire au transport - les eaux les plus prisées venant de France, d'Italie ou des îles Fidji - l'empreinte écologique grimpe très vite.

Le jour même où une commission parlementaire rejetait à une large majorité l’initiative du député suisse, l'industrie de l'eau en bouteilles  publiait le communiqué suivant: "Interdire la vente d’eau en bouteille de PET serait très dommageable à l’économie et irait à l’encontre du principe de la liberté de choix des consommateurs".

Frank FURET

     
 

Biblio, sources...

Untitled document

 
     

     
 
Ecologie

Déforestation de la forêt amazonienne au Brésil
Neutralité carbone
Le changement climatique divise l’Europe
Agriculture
Le Roman des Plantes
ÉCOLOGIE EXTRÊME
REQUIEM POUR LES POLDERS D'ANVERS
Banque du climat
Une agriculture 100% biologique
Les héros de l'environnement
Effondrement
Brésil et environnement
Veuillez croire…
CERVELLE D'OISEAU?
Nos forêts sensibles
La NASA et la fin de la civilisation industrielle
Collapsologie
AVENIR DE L'AGRICULTURE URBAINE
Le scénario de l’effondrement
Un nouveau type d'éoliennes...
Austérité et santé en Europe
Energies durables: les algues
Gaz de schiste aux Etats-Unis
Sortir de la consommation
JOURNAL JAPONAIS
UN MONDE EMPOISONNE
PAUVRE ECOLOGIE
ADIEU COCHONS…
Secteur minier en Amérique du Sud
Du neuf dans l’énergie solaire
Résister à la croissance de l’austérité
Europe, OGM et conflit d'intérêt
Forêts Colombiennes et multinationales
Bio carburants, OGM, profits etc…
Progrès de la civilisation au Pérou…
Soliculus deï
Su leï, suite
Small is beautiful
L'eau, les malins et les sots
Cochonneries & Co….
Nicolas Hulot et les équations actuelles.
Coca-Cola: “Taste the coke side of life”
Le coton OGM Bt de Monsanto détruit la terre et les agriculteurs.
L’économie verte à notre portée?
Crise écologique
Le monde à l’envers
Les affaires sont les affaires(7): Aspects politiques des OGM
Les affaires sont les affaires(4): Le charme discret de l’élevage du cochon
Les affaires sont les affaires(3): Les lobbies de la graisse
Les affaires sont les affaires(2): L'argent de la graisse
Les affaires sont les affaires(1) : Mauvaises graisses
Agriculture biologique: L’europe va-t-elle tout casser?
Un syndicat pour le fleuve Niger
NIGER: un fleuve qui se meurt
Notre empreinte écologique
A votre santé
UNE VIE ECO-LOGIQUE
UN GRAND COUP D'EPONGE
TRANSGENISME
JOURNEE SANS ACHATS
INCINERATION CONTRE PREVENTION
DILBEEK, LA PREVENTION DES DECHETS
AEROPORT DE BIERSET: NET SKY CONTRE ATTAQUE
L'AGRICULTURE BIOLOGIQUE (2)
METTEZ DU TNT DANS VOS OREILLES
L'AGRICULTURE BIOLOGIQUE (1)
LAISSE BETON
 
   


haut de page

Banc Public - Mensuel indépendant - Politique-Société-environnement - etc...
137 Av. du Pont de Luttre 1190 Bruxelles - Editeur Responsable: Catherine Van Nypelseer

Home Page - Banc Public? - Articles - Dossiers - Maximes - Liens - Contact