FLIPPER PLANETAIRE

Banc Public n° 65 , Décembre 1997 , Catherine VAN NYPELSEER



Le rédacteur en chef du "Monde diplomatique" nous propose un court essai sur l'état du monde, une synthèse de la situation de notre petite planète à moins de 5 semestres du deuxième millénaire.

C'est vrai qu'il y a un certain malaise, et que beaucoup de ses habitants se demandent plus ou moins confusément quel chemin prendra notre globe dans le grand flipper planétaire où nous l'avons virtuellement engagé - mais aurions-nous pu faire autrement ?
La fin de l'ordre imposé par l'équilibre entre les Etats-Unis et l'URSS après la deuxième guerre mondiale semble avoir entraîné l'émergence du chaos: les anciens conflits couvaient encore et ont repris avec une horreur assez anachronique dont nous avions perdu l'habitude. Aucune autorité planétaire constituée n'a pu y faire face.
Le modèle capitaliste est devenu le seul possible dans notre pensée unique et les gestionnaires de fonds privés comme les fonds de pension américains ont actuellement plus de pouvoir sur l'économie mondiale que nos dirigeants politiques démocratiques qui subissent un discrédit assez généralisé.
Tensions de dislocation des Etats en chacune de leurs composantes ethniques ou linguistiques d'une part, recomposition de grands ensembles supra-nationaux au plan commercial uniquement (GATT, Alena, Mercosur, UMA, APEC...), interconnection globale des réseaux informatiques (Internet), téléphoniques, télévisuels - qui d'ailleurs ne sont que les facettes du "multimedia" - le monde change très vite et personne ne peut dire présentement à quoi aboutira la violente mutation en cours.
Si toutefois elle permet la persistance de l'espèce humaine sur cette planète et que donc nous soyons encore là dans un siècle pour en discuter multimédiatement, c'est que nous serons parvenus à certains progrès en matière d'organisation au niveau mondial, par exemple pour traiter les problèmes liée à l'environnement.
Pendant ce temps-là, certains des laissés pour compte des sociétés occidentales qui se dualisent - où est donc passé le monde meilleur pour tous vers lequel nous croyions il n'y a pas si longtemps évoluer positivement ? - ressortent du musée des horreurs les vieilles idéologies racistes et totalitaires.
Les Belges se sentiront sûrement flattés d'etre cités à deux reprises dans l'ouvrage de ce spécialiste du "Monde":
- une fois pour notre composante flamande, citée comme exemple de région où "les mouvements séparatistes se réclament d'une idéologie (...) d'extrême droite", qui "défendent une "identité" parfois mythique, et exaltent les légendaires "valeurs fondamentales de la communauté ethnique originelle"" (p.25).
- et une fois pour notre composante wallonne - mais ce n'est pas indiqué- via notre ancien ministre de l'Intérieur Joseph Michel, cité en exemple des hommes politiques qui cherchent des boucs émissaires (dans le chapitre intitulé "montée de l'irrationnel"): C'est lui qui a déclaré "Nous risquons d'être, comme le peuple romain, envahis par les peuples barbares que sont les Arabes, les Marocains, les Yougoslaves et les Turcs", phrase historique qualifiée d' "idée sénile" par le gentil journaliste français (pp 93 - 94).
D'autres croyances anciennes sont invoquées par les individus déboussolés, comme le jugement de Dieu qu'un "petit porteur" ruiné invoqua lors du crach boursier de 1987: il décida de ne se suicider que si Dieu ne le faisait pas gagner au Lotto avec les billets qu'il avait acheté avec ses derniers sous, et laissa une lettre expliquant son geste. (p. 83).
Etait-il tellement plus bête que les "économistes" qui imposent au monde - comme jadis les médecins de Molière aux malades - les remèdes d'une science encore à construire, dont la prétention est proportionnelle à l'ignorance? Ceux-ci font bien plus de victimes.

Catherine VAN NYPELSEER

     
 

Biblio, sources...

Géopolitique du chaos, Ignacio Ramonet éd. Galilée.

 
     

     
 
International

Libye
La Syrie et l’axe des «droits-de-l’hommistes»
Pillage généralisé au Congo
Sans l’anglais, svp !
Trumperie sur la marchandise
Etats-Unis : les limites de Bernie Sanders
LES SITES DE RESEAUX SOCIAUX, LEURS CONDITIONS ET LA VIE PRIVÉE
ETUDIER LE TERRORISME
Optimisme
Doubles jeux
UNE AUTRE CULTURE ARABE
COMPRENDRE LE TERRORISME
FMI, inégalités et croissance
Démographie aux Etats-Unis
SANS MA FILLE
LUTTE DES PLACES
Michel Rocard et les crises de l'Occident
Ukraine
La chanson des Pussy Riot
Florence Cassez, innocente
L'Inde nouvelle s'impatiente
Pétrole, Europe et Etat islamique
L’INDE DEVANT SON AVENIR
Ukraine : les gentils Européens à la rescousse...
L’HISTOIRE RECENTE DE L’UKRAINE
LA DECONFITURE DU PARTI QUEBECOIS
Syrie : principes élémentaires de la propagande de guerre
Egypte
Bizarre, bizarre...
TUNISIE  de l'apolitisme au politisme ou de l'enthousiasme à la violence
Mort étrange
CAP CARTHAGE: Un pays sous perfusion
Quand identité et honnêteté s'étiolent
Sabres et goupillons, un peu d'histoire
QUEL FUTUR POUR DJERBA ?
QUEL FUTUR POUR DJERBA ?(II)
Les banquiers sont sympas…
L’Equateur et sa dette
Profil gauche
LE MONDE A GOUVERNER
AMENAGEMENT DU TERRITOIRE : « le pire des scandales de Ben Ali »
MENACE SUR L’ETAT DE DROIT
TUNISIE (3e partie): L’IMPOPULARITE DE BEN ALI
TUNISIE (2e partie): AUX SOURCES DE LA COLERE
JASMINS DE LA MONDIALISATION
Communication et festivités d'entreprise en Chine….
ISRAEL PALESTINE: Aux sources de la paix… la révolution laïque
Move your money
Energie et économie
Les Indiens d’Amérique latine
Par ici, les terres agricoles...
Etat du monde
Palestine
Pays des ïles
Le siècle de l’Inde ?
Benazir Bhutto, l’exceptionnelle * (2)
Benazir Bhutto , l’exceptionnelle * (1)
Le monde dans tous ses états: DJERBA: LES DERNIERS REMPARTS DE l’ILE
SOUDAN: «L’isolement salvateur»
Devinette Libanaise, acte 2: Le temps des doutes
Lula
Gestion politico-administrative d'un village chez les luba-lulua au Kasaï
Rafic Hariri: A qui profite le crime ?
La Honte
Stratégie mondiale
Edito février 2004
En français dans le Monde
DEMOCRATIE PARTICIPATIVE A PORTO ALEGRE
Relativité de l'économie
La cour pénale internationale
La loi de compétence universelle
ONU SOIT QUI MAL Y PENSE
OCALAN
FLIPPER PLANETAIRE
SHAKE HAND
Brèves
MEXIQUE, LA STRATEGIE DE LA TENSION
 
   


haut de page

Banc Public - Mensuel indépendant - Politique-Société-environnement - etc...
137 Av. du Pont de Luttre 1190 Bruxelles - Editeur Responsable: Catherine Van Nypelseer

Home Page - Banc Public? - Articles - Dossiers - Maximes - Liens - Contact