Une nouvelle classe sociale ?

Banc Public n° 210 , Mai 2012 , Frank FURET



Les manifestations qui se multiplient à travers le monde témoignent de la formation de ce précariat, et l’Espagne en est le dernier exemple en date : les indignados rejettent les partis politiques  traditionnels tout en formulant des appels au changement assez fourre-tout. Dans de nombreuses villes d’Europe mais aussi au Japon, le précariat s’est réuni le 1er mai pour des  parades sous l’égide du collectif antiprécarité EuroMayDay: à Milan, ils étaient plus de 30.000.

Au Proche-Orient, les révoltes de ces derniers mois peuvent être considérées comme les premières révolutions  menées par le précariat, par une jeunesse insatisfaite qui exige un avenir plus sûr et plus gratifiant professionnellement. La Grèce a suivi elle aussi, avec son mouvement Den plirono  -‘’Je ne paierai pas’’- et ses manifestations géantes.

 

Le précariat mondial, traversé par des divisions internes et rassemblé uniquement par la même peur et le même sentiment d’insécurité, est-il une classe en devenir, où se forme la conscience d’une vulnérabilité partagée ? Il ne rassemble pas seulement tous les travailleurs précaires, même si beaucoup de ses membres sont intérimaires ou à temps partiel dans des centres d’appels ou d’autres sociétés de sous-traitance. Le précariat réunit tous ceux qui ont le sentiment que leur vie et leur identité ne sont qu’un assemblage de morceaux épars, sur  lequel ils ne peuvent bâtir un récit séduisant ni construire une carrière en combinant de manière durable différentes formes de travail et de labeur, de loisirs et d’oisiveté.

 

Le précariat ne se compose pas seulement de victimes, puisqu’ils sont nombreux en son sein à remettre en cause l’éthique du travail de leurs parents. L’expansion du mouvement se trouve toutefois accélérée  par la mondialisation néolibérale, qui a consacré la flexibilité du marché du travail, la marchandisation de toute chose et la restructuration des systèmes de protection sociale.

Frank FURET

     
 

Biblio, sources...

Une nouvelle classe sociale : le précariat, Guy Standing, juin 2011, The Guardian

 
     

     
 
Monde du travail

Génie du management
DES FIRMES & DU TRAVAIL (OU PAS?)
Curieux emplois
Intelligence artificielle, robotisation et emploi (3): Scénarios et solutions
Intelligence artificielle, robotisation et emploi (2):Des experts divisés
Intelligence artificielle, robotisation et emploi (1) Etat des lieux
Une société de «jobs à la con» ?
Coût du capital / coût du travail
LE TRAVAIL : Donnée économique ou réalisation humaine ?
Inde : un patron mal aimé...
Eurovegas: la compétitivité du futur...
Le 1er mai est-il libéral ou socialiste?
Une nouvelle classe sociale ?
Quand les Chinois se réveillent…
Le travail c'est la santé
Bolivie: la retraite à 58 ans
Pendant ce temps, en Chine
Saison des prix
France-Telecom, suite...
LA GESTION DU CHÔMAGE (3ème partie)
Fabrique de femmes
Capitalisme, précariat, État et individus
CHASSE AUX CHOMEURS : Les chômeurs doivent-ils chercher du travail?
La mutation du corps social
Moi je commande, toi tu bosses...
Santé des travailleurs
Travailleurs de la santé
Décroissance et détravail
Travailleurs franchisés
Volutes
L’ouvrier devant sa vieille machine
MOBBYING A L'ONEM
BREVES RENCONTRES
REFLEXIONS SUR LE DROIT DE S'EXPLOITER SOI-MÊME POUR LE COMPTE D'UN TIERS
BREVES: L’Office de l’Emploi is watching you
SANS EMPLOI
DU TRAVAIL POUR TOUS (Qui ne travaille pas ne mange pas)
 
   


haut de page

Banc Public - Mensuel indépendant - Politique-Société-environnement - etc...
137 Av. du Pont de Luttre 1190 Bruxelles - Editeur Responsable: Catherine Van Nypelseer

Home Page - Banc Public? - Articles - Dossiers - Maximes - Liens - Contact