Greta Thunberg et ses détracteurs

Banc Public n° 280 , Octobre 2019 , Frank FURET



 Les succès des Verts aux élections européennes ont bénéficié grandement des mobilisations s’inspirant de la jeune suédoise Greta Thunberg.

 

En conséquence, remarque le CADTM (Comité pour l'Abolition des Dettes illégiTiMes), il n’est pas surprenant que l'extrême droite choisisse d’attaquer "le mythe du changement climatique'' et surtout, cible de plus en plus son attaque sur la personne de Greta Thunberg. À la tête de la campagne contre Greta Thunberg, il y a trois des plus importants partis européens d’extrême droite: le Rassemblement National français, l'AFD allemand et l’UKIP britannique. Et derrière ces partis d’extrême droite et leur campagne abjecte, deux think-tanks climato-sceptiques conservateurs, le EIKE (Institut Européen pour le Climat et l’Énergie) et le CFACT-Europe (Comité pour un Lendemain Créatif), lesquels soutiennent de manière multiforme, et pas seulement avec des "arguments" et des conférences, la négation de la catastrophe climatique par l’extrême droite. Les conférences annuelles de EIKE sont coorganisées par deux organisations américaines: le CFACT-US, lequel finance évidemment sa filiale européenne du même nom, et l’Institut Heartland, lequel, selon The Economist, «est le think-tank mondialement le plus connu parmi ceux qui défendent le scepticisme au sujet du changement climatique dû à l’homme». C’est exactement à ce moment que les enquêtes et les révélations de l’ Institute of Strategic Dialog (ISD) britannique et de Greenpeace acquièrent une énorme importance politique, car elles mettent en lumière les forces économiques qui sont derrière ceux qui nient la catastrophe climatique, mais aussi derrière le "phénomène" d’une extrême droite européenne (et mondiale) qui monte en flèche. En effet, tant CFACT-US que l’Institut Heartland sont financés plus que généreusement par le très grand capital américain, par ExxonMobil, la famille Koch, deuxième plus riche famille nord-américaine qui domine – entre autres – dans le secteur du pétrole, la famille Mercer qui est aussi un des principaux financeurs du président Trump, ou même Microsoft et RJR Tobacco. Le président de l’Institut Heartland, Tim Huelskamp, est un ancien dirigeant du très conservateur Tea Party, et a toujours entretenu des liens étroits avec l’extrême droite américaine. Il est aussi à noter que de tous les députés américains, c’est lui qui, pendant très longtemps, a reçu les plus grandes sommes d’argent de la part des compagnies de combustibles fossiles, et qu’il les a "remerciés" en votant toujours contre toute tentative de légiférer contre leurs intérêts... Les activités de Heartland vont du paiement des «salaires» à des bloggeurs qui influencent l’opinion publique et à des «scientifiques» qui parcourent le monde niant la catastrophe climatique, à l’écriture et la publication du matériel propagandiste qui cible les écoles et leurs élèves. Par exemple, le groupe de ''scientifiques'' chargé de «contredire» les conclusions des travaux du Groupe d’Experts Intergouvernemental... coûte 300.000 dollars par an, tandis que la propagation de la thèse qui veut que «la question du changement climatique soit controversée et incertaine»... dans les écoles primaires leur coûte 100.000 dollars ! L’extrême droite européenne ou tout au moins quelques-uns de ses poids lourds entretient des liens étroits avec un centre/état-major politique et économique qui se trouve aux États-Unis, et plus précisément à la Maison Blanche et chez les financeurs et autres soutiens du président Trump. Cette «internationale brune» semble être arrivée à la conclusion que la question de la catastrophe climatique et les mouvements de jeunes qui luttent contre elle représentent la plus grande menace pour ses intérêts. Et enfin, ce n’est pas également un hasard si cette «internationale brune» et plus précisément sa «section» européenne concentrent aujourd’hui en toute priorité leurs attaques sur la personne de Greta Thunberg, l’incontestable égérie, théoricienne et en même temps coordinatrice des mobilisations de jeunes presque partout en Europe et au-delà. Voici donc comment se présente actuellement le rapport de l’extrême droite avec le grand capital. Non pas de façon abstraite et dogmatique, mais concrètement, avec des financeurs et financés qui ont non seulement nom et adresse, mais aussi des intérêts tangibles et des "causes" à servir. Cependant, tout ce beau monde ne fait que son boulot. Si la gauche faisait le sien, la situation serait bien différente…

Frank FURET

     
 

Biblio, sources...

"La haine contre Greta: voici ceux, avec nom et adresse, qui la financent !", Yorgos Mitralias, Cadtm.org, 18/9/2019

 
     

     
 
Ecologie

Greta Thunberg et ses détracteurs
Huile de palme
"Planter" des arbres ? Pitié !
Les haies de l'accord wallon
L'arnaque intellectuelle de la vitamine B12 (dans le scandale de l'agriculture chimique)
Germes de blé et médecine préventive
Déforestation de la forêt amazonienne au Brésil
Neutralité carbone
Le changement climatique divise l’Europe
Agriculture
Le Roman des Plantes
ÉCOLOGIE EXTRÊME
REQUIEM POUR LES POLDERS D'ANVERS
Banque du climat
Une agriculture 100% biologique
Les héros de l'environnement
Effondrement
Brésil et environnement
Veuillez croire…
CERVELLE D'OISEAU?
Nos forêts sensibles
La NASA et la fin de la civilisation industrielle
Collapsologie
AVENIR DE L'AGRICULTURE URBAINE
Le scénario de l’effondrement
Un nouveau type d'éoliennes...
Austérité et santé en Europe
Energies durables: les algues
Gaz de schiste aux Etats-Unis
Sortir de la consommation
JOURNAL JAPONAIS
UN MONDE EMPOISONNE
PAUVRE ECOLOGIE
ADIEU COCHONS…
Secteur minier en Amérique du Sud
Du neuf dans l’énergie solaire
Résister à la croissance de l’austérité
Europe, OGM et conflit d'intérêt
Forêts Colombiennes et multinationales
Bio carburants, OGM, profits etc…
Progrès de la civilisation au Pérou…
Soliculus deï
Su leï, suite
Small is beautiful
L'eau, les malins et les sots
Cochonneries & Co….
Nicolas Hulot et les équations actuelles.
Coca-Cola: “Taste the coke side of life”
Le coton OGM Bt de Monsanto détruit la terre et les agriculteurs.
L’économie verte à notre portée?
Crise écologique
Le monde à l’envers
Les affaires sont les affaires(7): Aspects politiques des OGM
Les affaires sont les affaires(4): Le charme discret de l’élevage du cochon
Les affaires sont les affaires(3): Les lobbies de la graisse
Les affaires sont les affaires(2): L'argent de la graisse
Les affaires sont les affaires(1) : Mauvaises graisses
Agriculture biologique: L’europe va-t-elle tout casser?
Un syndicat pour le fleuve Niger
NIGER: un fleuve qui se meurt
Notre empreinte écologique
A votre santé
UNE VIE ECO-LOGIQUE
UN GRAND COUP D'EPONGE
TRANSGENISME
JOURNEE SANS ACHATS
INCINERATION CONTRE PREVENTION
DILBEEK, LA PREVENTION DES DECHETS
AEROPORT DE BIERSET: NET SKY CONTRE ATTAQUE
L'AGRICULTURE BIOLOGIQUE (2)
METTEZ DU TNT DANS VOS OREILLES
L'AGRICULTURE BIOLOGIQUE (1)
LAISSE BETON
 
   


haut de page

Banc Public - Mensuel indépendant - Politique-Société-environnement - etc...
137 Av. du Pont de Luttre 1190 Bruxelles - Editeur Responsable: Catherine Van Nypelseer

Home Page - Banc Public? - Articles - Dossiers - Maximes - Liens - Contact