Malware et aviation

Banc Public n° 192 , Septembre 2010 , Frank Furet



En 2008, un accident aérien d'un avion de la Spanair causait  la mort de 153 passagers et en blessait 19 autres. Un rapport interne publié récemment par la compagnie aérienne relate qu'un malware (logiciel développé dans le but de nuire à un système informatique) pourrait avoir une part de responsabilité importante dans le crash: le système informatique censé surveiller les problèmes techniques de l'avion était infecté par un cheval de Troie qui a bloqué les  alertes de sécurité qui auraient du alerter l'équipage des problèmes par un signal sonore.

La compagnie essaie actuellement de déterminer la façon dont le malware est arrivé sur les ordinateurs de contrôle; un trojan (Cheval de Troie) pourrait avoir infecté le système via un périphérique tiers, comme une clé USB par exemple. Sami Saydjari, le président de Cyber Defense Agency, a déclaré que ce type de drame lié aux malware pourrait «très probablement se reproduire, les normes n'ayant pas été conçues pour protéger les infrastructures critiques».

Frank Furet

     
 

Biblio, sources...

 
     

     
   
   


haut de page

Banc Public - Mensuel indépendant - Politique-Société-environnement - etc...
137 Av. du Pont de Luttre 1190 Bruxelles - Editeur Responsable: Catherine Van Nypelseer

Home Page - Banc Public? - Articles - Dossiers - Maximes - Liens - Contact