Vers une très grande panne du système économique et financier mondial ?

Banc Public n° 193 , Octobre 2010 , Frank FURET



En février 2010,  le LEAP ( aboratoire Européen d'Anticipation Politique) prévoyait une aggravation brutale de la crise, marquée par la fin de l'illusion de reprise entretenue par les dirigeants occidentaux
et les milliers de milliards engloutis par les banques et des plans de «stimulation» économique sans efficacité durable. Pour le LEAP, les prochains mois vont dévoiler le fait que l'économie occidentale, et en particulier celle des Etats-Unis n'est jamais vraiment sortie de récession.

Les sursauts statistiques enregistrés depuis l'été 2009 n'ont été que les conséquences passagères d'une injection massive de liquidités dans un système fondamentalement, à l'image du consommateur américain, devenu insolvable. Les Etats-Unis vont donc sont à nouveau en train d'entraîner l'économie et la finance mondiales au «c½ur des ténèbres», car ils ne parviennent pas à sortir de cette «Très Grande Dépression US». Le monde va devoir affronter la «Très Grande Panne» du système économique et financier mondial fondé depuis plus de 60 ans sur l'absolue nécessité pour l'économie américaine de ne jamais se trouver durablement en récession. Or, selon le LEAP, la première moitié de 2011 va imposer à l'économie américaine une cure d'austérité sans précédent, plongeant la planète dans un nouveau chaos financier, monétaire, économique et social.

 

Selon le LEAP, la croissance américaine s'évapore trimestre après trimestre et redeviendra négative dès la fin 2010; pour LEAP, le chiffre réel de chômage aux USA est désormais d'au moins 20% et il n'en finit pas de croître; le marché de l'immobilier américain est déprimé à des niveaux historiquement bas, et va reprendre sa chute dès le quatrième trimestre 2010; la consommation stagne voire diminue, un l'Américain sur cinq  n'ayant pas de travail.

Près de soixante millions de personnes dépendent désormais des bons de nourriture; elles n'ont désormais plus d'emploi, plus de maison, plus d'épargne et se demandent comment elles vont survivre dans les années à venir. Jeunes, retraités, noirs, ouvriers, employés des services, constituent une masse de citoyens en colère qui risque de s'exprimer brutalement aux élections de novembre et de plonger Washington dans une impasse politique. Leurs votes devraient contribuer, selon le LEAP, à paralyser encore plus l'administration Obama et le Congrès.

Chaque mois, ce sont toujours plus de «petits actionnaires» qui quittent Wall Street et les marchés financiers, laissant aujourd'hui plus de 70% des transactions aux mains des grandes institutions. Cette désaffection serait, pour le LEAP, comparable aux grandes manifestations populaires qu'a connu le système communiste un peu avant sa chute.

Il s'agit d'une limitation nouvelle pour les Etats-Unis qui n'ont plus les moyens d'une nouvelle relance. Même s'il est probable, poursuit le LEAP,  que la Fed tentera une nouvelle série de mesures «non conventionnelles» (mot technique signifiant «tentatives désespérées») pour essayer d'éviter d'en arriver là, nombre de décideurs vont être tentés par l'austérité, cette même thérapie qu'avec le FMI, les Etats-Unis ont recommandé aux pays d'Amérique latine, aux pays asiatiques et à l'Europe.
L'entrée des Etats-Unis dans un vaste programme d'austérité signifierait le chaos sur les marchés financiers et monétaires accoutumés depuis des décennies à l'exact contraire, c'est-à-dire le gaspillage américain et un choc économique et social interne sans équivalent depuis les années 1930.

Frank FURET

     
 

Biblio, sources...

«Vers la très grande panne du système économique et financier mondial» Communiqué public GEAB N°47 15 septembre 2010

 
     

     
 
Corporation financière

Capitalisme inclusif ?
Existe-t-il une tête au système financier mondial ?
Le piège de la dette
Un système enrayé
La complainte des banquiers et ses relais médiatiques
Le cas islandais
Des communes françaises attaquent banques et marchés financiers
Nationalisation en Argentine
Du sang et des larmes...
Vers une féodalité par l’argent ?
Un diagnostic à revoir ?
Du côté de la BCE
Commerce de la propagande...
Ce qui est bon pour Goldman Sachs…
La dette triplement illégitime ?
Taxe Tobin en Europe
Dépendances…
Théorie de la vaccine
Réflexion
270.000 citoyens poursuivent Monsanto en justice
Enjeux de la création de la monnaie
Délocalisations, mondialisation, libre échange, technologies et inégalités
Moralisation du capitalisme: il reste du travail...
La remontée prochaine des taux d’intérêts bouleversera notre niveau de vie
Foreclosure gate
Vers une très grande panne du système économique et financier mondial ?
La neutralité discutable des agences de notations
Europe, champ de bataille ?
Travail / Capital
Taxe Robin
Référendum en Islande
Quelques messieurs trop tranquilles…
Les affaires sont les affaires
Prends l’oseille et tire-toi…
Les conseils du LEAP
Nationalisation des banques
Un peu d'histoire
Fortis: nous sommes fiers de vous emmener plus loin…
Banques stupéfiées
Corruption passive ?
Un renard à la garde du poulailler?
Ca plane pour eux
Les affaires sont les affaires(8): Par ici la monnaie
Un autre monde est possible
La nouvelle économie
L'ECONOMIE-DOMINOS
Dettes
CETTE CRISE QUI NOUS VIENT D'ASIE
 
   


haut de page

Banc Public - Mensuel indépendant - Politique-Société-environnement - etc...
137 Av. du Pont de Luttre 1190 Bruxelles - Editeur Responsable: Catherine Van Nypelseer

Home Page - Banc Public? - Articles - Dossiers - Maximes - Liens - Contact