Travail / Capital

Banc Public n° 191 , Juin 2010 , Frank FURET



«La part des profits est inhabituellement élevée à présent (et la part des salaires inhabituellement basse). En fait, l'amplitude de cette évolution et l'éventail des pays concernés n'a pas de précédent dans les 45 dernières années.».  Ce passage est extrait d'un article de la Bank for International Settlements, la Banque des Règlements Internationaux. Une institution qui réunit chaque mois, à Bâle, en Suisse, les banquiers centraux pour «coordonner les politiques monétaires» et « édicter des règles prudentielles».

Ils insistent pourtant sur les «hauts niveaux de la part du profit inhabituellement répandus aujourd'hui», sur cette «marge d'une importance sans précédent», sur cette «preuve à la fois graphique et économétrique d'un fait particulier concernant le partage des revenus dans les pays industrialisés: une poussée à la hausse de la part des profits au milieu des années 80, et symétriquement, une poussée à la baisse de la part des salaires».
Ce sont donc les financiers eux-mêmes qui dressent ce constat, avec étonnement: jamais les bénéfices n'ont été aussi hauts, jamais les salaires n'ont été aussi bas, un déséquilibre inédit depuis au moins un demi-siècle, et vrai pour l'ensemble des pays industrialisés.
Et cette analyse ne souffre d'aucune contestation: d'après le Fonds Monétaire International, dans les pays membres du G7, la part des salaires dans le Produit Intérieur Brut a baissé de 5,8% entre 1983 et 2006. D'après la Commission européenne, au sein de l'Europe cette fois, la part des salaires a chuté de 8,6%. Et en France, de 9,3%. Dans le même temps, la part des dividendes dans la valeur ajoutée passait de 3,2% à 8,5%. Un quasi-triplement.

Ces 8,6 % paraissent abstraits mais  représentent en fait des montants colossaux – qui ont des conséquences très concrètes dans notre vie quotidienne. Alors que les trous dans la sécu sont amplement médiatisés, on évoque moins souvent ceux creusés par les actionnaires dans la poche des salariés…: cette donnée majeure est quasiment effacée de la sphère publique, éclipsée dans les médias, à peine mentionnée par les politiques.

Frank FURET

     
 

Biblio, sources...

«Partage de la valeur ajoutée: le hold-up tranquille», Fakir Presse, 23 avril 2010

«Bien mal acquis profite toujours (à Goldman Sachs)», Serge Halimi, Le Monde Diplomatique, mars 2010

 
     

     
 
Corporation financière

Capitalisme inclusif ?
Existe-t-il une tête au système financier mondial ?
Le piège de la dette
Un système enrayé
La complainte des banquiers et ses relais médiatiques
Le cas islandais
Des communes françaises attaquent banques et marchés financiers
Nationalisation en Argentine
Du sang et des larmes...
Vers une féodalité par l’argent ?
Un diagnostic à revoir ?
Du côté de la BCE
Commerce de la propagande...
Ce qui est bon pour Goldman Sachs…
La dette triplement illégitime ?
Taxe Tobin en Europe
Dépendances…
Théorie de la vaccine
Réflexion
270.000 citoyens poursuivent Monsanto en justice
Enjeux de la création de la monnaie
Délocalisations, mondialisation, libre échange, technologies et inégalités
Moralisation du capitalisme: il reste du travail...
La remontée prochaine des taux d’intérêts bouleversera notre niveau de vie
Foreclosure gate
Vers une très grande panne du système économique et financier mondial ?
La neutralité discutable des agences de notations
Europe, champ de bataille ?
Travail / Capital
Taxe Robin
Référendum en Islande
Quelques messieurs trop tranquilles…
Les affaires sont les affaires
Prends l’oseille et tire-toi…
Les conseils du LEAP
Nationalisation des banques
Un peu d'histoire
Fortis: nous sommes fiers de vous emmener plus loin…
Banques stupéfiées
Corruption passive ?
Un renard à la garde du poulailler?
Ca plane pour eux
Les affaires sont les affaires(8): Par ici la monnaie
Un autre monde est possible
La nouvelle économie
L'ECONOMIE-DOMINOS
Dettes
CETTE CRISE QUI NOUS VIENT D'ASIE
 
   


haut de page

Banc Public - Mensuel indépendant - Politique-Société-environnement - etc...
137 Av. du Pont de Luttre 1190 Bruxelles - Editeur Responsable: Catherine Van Nypelseer

Home Page - Banc Public? - Articles - Dossiers - Maximes - Liens - Contact