Fortis: nous sommes fiers de vous emmener plus loin…

Banc Public n° 178 , Mars 2009 , Frank FURET



En septembre 2008,  le Wall Street Journal rappelait que depuis au moins une décennie, les grandes banques ont toutes eu recours aux paradis fiscaux pour créer toutes sortes de filiales aux noms confus qui visent à maquiller une partie de leurs comptes, à échapper aux contrôles et à drainer des actifs en quantité illimitée. Bon nombre d’entre elles ont sorti de leur bilan certains crédits en les transformant en titres financiers et en les mettant au nom d’entités juridiques nouvelles localisées dans des paradis fiscaux. Un moyen habile d’échapper aux nouvelles lois de sécurité financière.

Pour Daniel Lebègue, président de la section française de Transparency International, le contournement des réglementations est l’une des grandes causes de la crise financière actuelle et de l’effet boule de neige qu’elle a provoqué. Les paradis fiscaux et judiciaires forment un instrument d’opacité déterminant et entretiennent la méfiance à l’égard des acteurs bancaires.

Selon une étude du Centre for Research on Multinational Corporations, Fortis  détiendrait pas moins de trois cent établissements enregistrés dans les meilleures places offshore de la planète, parmi lesquelles Fortis Intertrust (îles Vierges britanniques), Fortis Investment Management (îles Caïmans), Fortis Commercial Finance (Luxembourg)… JEB Ltd au Libéria, Comanche Ltd aux Bahamas, Jasmette Valley Inc au Liechtenstein, Swilken Holdings au Panama…

Frank FURET

     
 

Biblio, sources...

«Des paradis sans foi ni loi»
Mathieu Neu, Commerce international
27 février 2009

 
     

     
 
Corporation financière

Capitalisme inclusif ?
Existe-t-il une tête au système financier mondial ?
Le piège de la dette
Un système enrayé
La complainte des banquiers et ses relais médiatiques
Le cas islandais
Des communes françaises attaquent banques et marchés financiers
Nationalisation en Argentine
Du sang et des larmes...
Vers une féodalité par l’argent ?
Un diagnostic à revoir ?
Du côté de la BCE
Commerce de la propagande...
Ce qui est bon pour Goldman Sachs…
La dette triplement illégitime ?
Taxe Tobin en Europe
Dépendances…
Théorie de la vaccine
Réflexion
270.000 citoyens poursuivent Monsanto en justice
Enjeux de la création de la monnaie
Délocalisations, mondialisation, libre échange, technologies et inégalités
Moralisation du capitalisme: il reste du travail...
La remontée prochaine des taux d’intérêts bouleversera notre niveau de vie
Foreclosure gate
Vers une très grande panne du système économique et financier mondial ?
La neutralité discutable des agences de notations
Europe, champ de bataille ?
Travail / Capital
Taxe Robin
Référendum en Islande
Quelques messieurs trop tranquilles…
Les affaires sont les affaires
Prends l’oseille et tire-toi…
Les conseils du LEAP
Nationalisation des banques
Un peu d'histoire
Fortis: nous sommes fiers de vous emmener plus loin…
Banques stupéfiées
Corruption passive ?
Un renard à la garde du poulailler?
Ca plane pour eux
Les affaires sont les affaires(8): Par ici la monnaie
Un autre monde est possible
La nouvelle économie
L'ECONOMIE-DOMINOS
Dettes
CETTE CRISE QUI NOUS VIENT D'ASIE
 
   


haut de page

Banc Public - Mensuel indépendant - Politique-Société-environnement - etc...
137 Av. du Pont de Luttre 1190 Bruxelles - Editeur Responsable: Catherine Van Nypelseer

Home Page - Banc Public? - Articles - Dossiers - Maximes - Liens - Contact