Vlaams Belang?

Banc Public n° 135 , Décembre 2004 , Catherine VAN NYPELSEER



L'arrêt de la Cour de cassation du mois de novembre dernier rejetant le pourvoi du Vlaams Blok contre la décision le condamnant pour racisme pourrait être retenu dans l'histoire politique de notre pays comme  l'événement charnière marquant le début de la fin de la progression électorale de ce parti, comparable à celui du Sermon prononcé dans toutes les églises sur ordre du cardinal Van Roey à la veille de l'élection partielle de Bruxelles du 11 avril 1937, exhortant les fidèles chrétiens à ne plus voter pour Léon Degrelle et son parti, Rex.

Comment, en effet, ses électeurs qui en attendent tant croiront-ils encore à sa force face à nos institutions alors qu'il n'est même pas capable de garder

 

son propre NOM ?

Comme une vulgaire femme  qui change de nom chaque fois qu'elle change de propriétaire - du nom du père à celui de ses éventuels époux successifs - et meurt abandonnée de tous à l'hôpital parce que ceux qui tentent de lui rendre visite ne connaissent pas son nom de jeune fille,
(le seul légal en Belgique pourtant),
le pauvre Blok a été condamné à changer de nom.
Ses malheureux leaders si dévoués à la cause de leur "peuple" - ou la leur - en avaient les larmes aux yeux, comme de petits garçons punis à tort par la méchante Cour de castration...
façadisme

Quoi qu'il en soit, certains commentaires de la décision de la Cour de cassation étaient interpellants:

- il suffirait au Vlaams Blok de changer de nom pour échapper à toute poursuite à l'avenir

On prend vraiment les magistrats de la Cour pour des imbéciles incompétents;

alors qu'ils se penchent quotidiennement sur des questions juridiques comme le cas de sociétés commerciales tentant de poursuivre leurs activités sous un autre nom, après une faillite par exemple...

- les partis flamands "démocratiques" décident en urgence de confirmer le financement du Vlaams Blok sous son nouveau nom de Vlaams Belang

Le seul journal flamand favorable au changement de nom était le "Belang van Limburg "

- ils font bloc pour résister à la pression des francophones au niveau fédéral, qui veulent mettre à l'ordre du jour des débats du Sénat la proposition de Loi permettant de supprimer la dotation des partis non-démocratiques

donc, ils se mobilisent pour préserver le financement de ce parti concurrent,

parce que, sinon, ils pronostiquent que le Brol va encore augmenter lors des prochaines élections, et ils le savent mieux que nous parce que c'est un problème Flamand qui doit être réglé entre Flamands...


Racisme


Pour le journaliste du "Belang van Limburg" qui participait au débat organisé par la Première (radio), il est absurde d'affirmer qu'il y a un million de racistes en Flandre

Banc Public est d'accord avec cette affirmation, mais  parce qu'il  y  en a  beaucoup plus qu'un million.

Bien sûr, tous ne sont pas racistes au même degré :
- le degré zéro du racisme est le type qui veut  tuer tous les étrangers, ou les renvoyer dans leur pays d'origine.

Mais il y a des variantes intéressantes:
- seulement les non-européens
- pas les Jaunes qui s'intègrent très facilement
- les Noirs après-tout le Congo fut Notre pays
- les Orange pourraient revenir règner et on recréerait ainsi le Grande Néérlande où tout le monde parlait la même langue (le néérlandais)...

On peut aussi rapprocher du racisme les concepts de nationalisme, de fritisme (Banc Public n°134 de novembre 2004), de sexisme, enz .

En effet, tous ces "-ismes" ne sont que des avatars du même mécanisme psychologique, présent chez chacun de nous - mais à des degrés divers:  la peur de l'autre, de sa différence, de sa supposée avidité à nous prendre ce dont nous avons besoin pour vivre,
- nos aliments
- notre argent
- notre emploi
- notre compagn(on)e, époux(se)
- l'image positive, voire supérieure, que nous avons de nous-mêmes par rapports aux dits autres, et qui  justifie un traitement discriminatoire en notre faveur...

Tant que l'on n'a pas expérimenté personnellement le contact avec tel  type d' "autre", on est disponible pour toutes les manipulations fantasmatiques portant sur son image.
Ainsi, je me souviens personnellement avoir jadis été extrêmement surprise de constater que tous les "gros" n'étaient pas nécessairement bêtes, comme Dieu sait qui m'en avait mis l'idée dans la tête.

Cependant, il semble qu'actuellement, il y ait plus de racistes en Flandre qu'en Wallonie, par exemple. Comment expliquer ce phénomène ?

- une partie importante de la Flandre est un pays plat. Il faut s'y promener pour comprendre à quel point cette caractéristique géographique implique qu'on y vive constamment sous le regard des autres. L'étranger ou le différent se font repérer immédiatement!

Le contrôle social, la pression pour être "dans la norme" y sont donc nécessairement plus forts qu'ailleurs.

- vu le phénomène de francisation des élites, personne n'était disponible pour analyser ce phénomène et élaborer les outils permettant au corps social d'évoluer.

 

Catherine VAN NYPELSEER

     
 

Biblio, sources...

(1)"VLAAMS BOXE", Banc Public n°26, Janvier 1994

 

 
     

     
 
Belgique

Chers Lecteurs,
IN MEMORIAM Jean-Louis VAN NYPELSEER* 1921-2019
MR..de ?
"NOS GLOIRES" :chromos et légendes*
Les chemins sinueux de la propagande
CONGO: la triste histoire de l'E.I.C.
UNE AUTRE HISTOIRE DU CONGO
LA VRAIE SIXIEME REFORME DE L’ETAT
NOUS CITOYENS
FINANCES PUBLIQUES Le vieillissement de la population, incitant pour une meilleure gestion
LA RÉFORME DE L’ARRONDISSEMENT JUDICIAIRE DE BRUXELLES
« Bruxelles… renouvelle »
Jacques Julliard et le déclin démocratique
Fiscalité : histoire et perspectives…
Réduction des cotisations à la sécurité sociale
Annie Cordy
Le FMI et les Belges
Ceci n’est pas une Belgique , peut-être?
ELECTIONS, PAPILLONS…
Edito Février 2005
Vlaams Belang?
Le fritisme
Démocratie ou particratie (suite)
Edito janvier 2004
Démocratie ou particratie?
Edito: le procès Cools
Edito novembre 2003
Nihil obstat ?
Fanfares, spécialistes, et démocratie
Nihil nove sub sole
Politique belge
Edito septembre 2002
La poste doit-elle distribuer les tracts du Vlaams Blok?
LES BELGES,VUS PAR DIDIER PAVY
Edito, mai 1999
INFORMATISATION DES ELECTIONS:UN COUP D'ETAT VIRTUEL
HOMMAGE A JACQUES COX
LETTRE DE LUCIENNE COX
Masques, lettres et petits ecrets
BELGIQUE, TOUJOURS?
NEW YORK SUR SENNE Au sujet des soi-disant «émeutes» à Saint-Josse
EDITO JUIN 1998
AFFAIRE DUTROUX: Interview de Nathalie Gallant
DU DEVOIR DE RESERVE
EFFICASSE
SEMAINE DU BLANC
EXERCICE IMPOSE
BREVES MULTICOLORES
UN PRIX EXEMPLAIRE ET PARADOXAL
L'APPLICATION DE LA LOI
EN VOOR DE VLAMINGEN IS HET NIET HET ZELFDE?
L'IMAGE D'UNE VILLE
Wallons-nous, réponse de José Fontaine
Wallons nous?
 
   


haut de page

Banc Public - Mensuel indépendant - Politique-Société-environnement - etc...
137 Av. du Pont de Luttre 1190 Bruxelles - Editeur Responsable: Catherine Van Nypelseer

Home Page - Banc Public? - Articles - Dossiers - Maximes - Liens - Contact