IN MEMORIAM Jean-Louis VAN NYPELSEER* 1921-2019

Banc Public n° 276 , Avril 2019 , Catherine VAN NYPELSEER



Cette fois-ci, toi qui a été présent tant de fois pour nous, tu n'es plus là.

La brièveté de l'intervalle de temps qui nous sépare de ton décès, au soir du samedi 30 mars 2019, me permet toutefois de m'adresser à toi une dernière fois comme si tu pouvais m'entendre.

 

 

Je le fais en pensant à ceux que tu aimais, dont beaucoup sont présents aujourd'hui, ceux qui comme moi t'ont perdu à jamais.

Comme un chêne que l'on finissait par croire indestructible, tu as traversé les ans et fini par dominer la forêt dont tu étais entouré. J'étais si fière de pouvoir dire autour de moi que mon papa travaillait encore à 94 ans !

Pourtant, tu avais perdu tout jeune ton père, médecin comme toi, et tu avais dû tracer ton sillon dans la vie sans beaucoup de moyens, notamment pendant la période terrible de la deuxième guerre mondiale. A rebours de beaucoup d'imbéciles –criminels-, toi qui adorais l'intelligence, tu étais judéophile…

Tu n'as pas pu réaliser dans ta vie tout ce que tu avais espéré, notamment la thèse universitaire qui t'aurait permis de demeurer dans ce qui était à l'époque un temple du savoir vivant. Ton éjection, consécutive à cette incapacité, par un recteur qui ne croyait pas à la psychanalyse (ni à la psychologie) fut une terrible blessure pour toi qui avais été président du Cercle du Libre examen.

Tu as parfois reporté tes ambitions sur tes enfants dont tu surévaluais les qualités, ce qui pour ma part m'a quelque peu compliqué la vie. Je me souviens qu'à l'enterrement de ton meilleur ami, le professeur Georges Goriely, tu m'avais présentée à des "frères" Francs-maçons comme "ma fille Catherine, elle est… la compagne de Michel Legrand !" (le président du Gerfa), ne trouvant malheureusement, et à juste titre, rien d'autre de valorisant à dire sur moi, qui traversais à l'époque la vie en sous-marin, de dépression en dépression…

Ces derniers mois, après que tu aies attrapé cette foutue pneumonie qui a sournoisement dissimulé ses symptômes et ne t'a fait ni tousser ni éprouver de la fièvre - ce qui lui a permis de te fragiliser trop longtemps avant d'être éradiquée - je me suis investie de plus en plus auprès de toi et j'ai ressenti un grand bonheur à cette intimité retrouvée.

Je croyais naïvement pouvoir contribuer à te tirer d'affaire, comme je l'avais fait avec Maman, Lucienne Cox, dans des circonstances médicales proches.

Hélas, je n'ai pas réussi cette fois-ci. La vie est fragile…

Profitons de ceux que nous aimons et qui nous aiment, tant que nous le pouvons. Mon compagnon, qui t'appréciait beaucoup, a failli périr avant-hier, écrasé par sa voiture qui a dévalé seule la pente du garage derrière lui, alors qu'il rentrait de son travail vers minuit, comme d'habitude. Heureusement, c'est un muret de la copropriété qui a tout pris.

Papa, je t'aime ! Je t'aimais.

CVN **

*Jean-Louis VAN NYPELSEER était membre du GERFA depuis 29 ans.

**Catherine VAN NYPELSEER est la rédactrice en chef de Banc Public, qui ne parait exceptionnellement pas ce mois-ci pour un motif que nos lecteurs imagineront aisément.

Catherine VAN NYPELSEER

     
 

Biblio, sources...

 
     

     
 
Belgique

Chers Lecteurs,
IN MEMORIAM Jean-Louis VAN NYPELSEER* 1921-2019
MR..de ?
"NOS GLOIRES" :chromos et légendes*
Les chemins sinueux de la propagande
CONGO: la triste histoire de l'E.I.C.
UNE AUTRE HISTOIRE DU CONGO
LA VRAIE SIXIEME REFORME DE L’ETAT
NOUS CITOYENS
FINANCES PUBLIQUES Le vieillissement de la population, incitant pour une meilleure gestion
LA RÉFORME DE L’ARRONDISSEMENT JUDICIAIRE DE BRUXELLES
« Bruxelles… renouvelle »
Jacques Julliard et le déclin démocratique
Fiscalité : histoire et perspectives…
Réduction des cotisations à la sécurité sociale
Annie Cordy
Le FMI et les Belges
Ceci n’est pas une Belgique , peut-être?
ELECTIONS, PAPILLONS…
Edito Février 2005
Vlaams Belang?
Le fritisme
Démocratie ou particratie (suite)
Edito janvier 2004
Démocratie ou particratie?
Edito: le procès Cools
Edito novembre 2003
Nihil obstat ?
Fanfares, spécialistes, et démocratie
Nihil nove sub sole
Politique belge
Edito septembre 2002
La poste doit-elle distribuer les tracts du Vlaams Blok?
LES BELGES,VUS PAR DIDIER PAVY
Edito, mai 1999
INFORMATISATION DES ELECTIONS:UN COUP D'ETAT VIRTUEL
HOMMAGE A JACQUES COX
LETTRE DE LUCIENNE COX
Masques, lettres et petits ecrets
BELGIQUE, TOUJOURS?
NEW YORK SUR SENNE Au sujet des soi-disant «émeutes» à Saint-Josse
EDITO JUIN 1998
AFFAIRE DUTROUX: Interview de Nathalie Gallant
DU DEVOIR DE RESERVE
EFFICASSE
SEMAINE DU BLANC
EXERCICE IMPOSE
BREVES MULTICOLORES
UN PRIX EXEMPLAIRE ET PARADOXAL
L'APPLICATION DE LA LOI
EN VOOR DE VLAMINGEN IS HET NIET HET ZELFDE?
L'IMAGE D'UNE VILLE
Wallons-nous, réponse de José Fontaine
Wallons nous?
 
   


haut de page

Banc Public - Mensuel indépendant - Politique-Société-environnement - etc...
137 Av. du Pont de Luttre 1190 Bruxelles - Editeur Responsable: Catherine Van Nypelseer

Home Page - Banc Public? - Articles - Dossiers - Maximes - Liens - Contact