LETTRE DE LUCIENNE COX

Banc Public n° 79 , Avril 1999 , LUCIENNE COX



Il aurait à présent 100 ans.

Il était né à la fin de l'autre siècle, dans une famille bourgeoise de réussite financière récente et sans grandes traditions culturelles. Lui s'était construit ses propres valeurs: il avait le goût profond de la recherche scientifique désintéressée, il avait foi dans la vérité, laissant parfois à l'arrière-plan les nuances et les complexités.

Il était courageux, passionné, ardent, parfois colérique - il savait aimer profondément: ses petits enfants, ses amis... il était amoureux de la nature.

Ses grands-parents, de simples paysans, avaient été les seuls de leur village (flamand) à refuser de s'incliner devant la procession religieuse.

Il avait hérité de cette fierté, de ce refus de plier le genou devant une autorité imposée arbitrairement ou de soumettre sa pensée à une vérité soi-disant révélée.

C'est ce qu'il fit à partir de novembre 1941 devant les Nazis, s'identifiant à l'Université: il refusa les compromis que pouvait entraîner la nomination d'un commissaire allemand et de professeurs nazis.

Je me souviens comment il se démena pour provoquer cette fermeture et décider les tièdes et les hésitants.

Après la fermeture de l'Université, il franchit les lignes ennemies en direction de l'Angleterre. Arrivé au Portugal, il demanda à rejoindre le gouvernement belge à Londres, mais celui-ci lui fit savoir qu'il n'avait que faire d'un astronome, soi-disant inutilisable en temps de guerre.

Mon père parvint néanmoins à Londres, où il fut immédiatement engagé comme "senior scientific officer" dans l'armée anglaise, promu à la recherche sur la navigation aérienne en temps de guerre à la R.A.F. C'est au cours d'un vol expérimental qu'il se cassa la jambe en sautant en parachute, par une nuit sans lune, d'un avion en détresse.

A son retour en Belgique, il fut élu recteur de l'ULB à l'unanimité.

Sa carrière scientifique fut importante et variée, pluridisciplinaire. Son rôle humain le fut tout autant.

C'est avec tristesse que je me suis aperçue qu'on ne se souvenait pas beaucoup de lui lors des cérémonies anniversaires de la libération.

A quoi cela était-il dû ?
Etait-ce au fait que l'évocation des épisodes courageux de son histoire pouvait révéler les manquements de certains?

Ou simplement était-ce une conséquence lointaine et inévitable de ce qu'il s'occupa plus de réaliser ses idéaux que d'attirer l'attention sur sa personne

LUCIENNE COX

     
 

Biblio, sources...

Untitled document

 
     

     
 
Belgique

Chers Lecteurs,
IN MEMORIAM Jean-Louis VAN NYPELSEER* 1921-2019
MR..de ?
"NOS GLOIRES" :chromos et légendes*
Les chemins sinueux de la propagande
CONGO: la triste histoire de l'E.I.C.
UNE AUTRE HISTOIRE DU CONGO
LA VRAIE SIXIEME REFORME DE L’ETAT
NOUS CITOYENS
FINANCES PUBLIQUES Le vieillissement de la population, incitant pour une meilleure gestion
LA RÉFORME DE L’ARRONDISSEMENT JUDICIAIRE DE BRUXELLES
« Bruxelles… renouvelle »
Jacques Julliard et le déclin démocratique
Fiscalité : histoire et perspectives…
Réduction des cotisations à la sécurité sociale
Annie Cordy
Le FMI et les Belges
Ceci n’est pas une Belgique , peut-être?
ELECTIONS, PAPILLONS…
Edito Février 2005
Vlaams Belang?
Le fritisme
Démocratie ou particratie (suite)
Edito janvier 2004
Démocratie ou particratie?
Edito: le procès Cools
Edito novembre 2003
Nihil obstat ?
Fanfares, spécialistes, et démocratie
Nihil nove sub sole
Politique belge
Edito septembre 2002
La poste doit-elle distribuer les tracts du Vlaams Blok?
LES BELGES,VUS PAR DIDIER PAVY
Edito, mai 1999
INFORMATISATION DES ELECTIONS:UN COUP D'ETAT VIRTUEL
HOMMAGE A JACQUES COX
LETTRE DE LUCIENNE COX
Masques, lettres et petits ecrets
BELGIQUE, TOUJOURS?
NEW YORK SUR SENNE Au sujet des soi-disant «émeutes» à Saint-Josse
EDITO JUIN 1998
AFFAIRE DUTROUX: Interview de Nathalie Gallant
DU DEVOIR DE RESERVE
EFFICASSE
SEMAINE DU BLANC
EXERCICE IMPOSE
BREVES MULTICOLORES
UN PRIX EXEMPLAIRE ET PARADOXAL
L'APPLICATION DE LA LOI
EN VOOR DE VLAMINGEN IS HET NIET HET ZELFDE?
L'IMAGE D'UNE VILLE
Wallons-nous, réponse de José Fontaine
Wallons nous?
 
   


haut de page

Banc Public - Mensuel indépendant - Politique-Société-environnement - etc...
137 Av. du Pont de Luttre 1190 Bruxelles - Editeur Responsable: Catherine Van Nypelseer

Home Page - Banc Public? - Articles - Dossiers - Maximes - Liens - Contact