Les agriculteurs français unis dans leur refus du CETA

Banc Public n° 279 , Septembre 2019 , Frank FURET



Selon les organisations syndicales, le modèle familial français n’est pas en mesure de lutter avec les grosses exploitations canadiennes. 

 

«Pourquoi les agriculteurs européens devraient-ils continuer de fournir des efforts imposés par l’UE, alors qu’elle les sacrifie délibérément ?», s’interrogent les syndicats, qui évoquent les 65.000 tonnes de viande bovine canadienne, 80.000 tonnes de viande porcine, mais aussi les contingents importants de sucre et d’éthanol que le CETA pourrait faire entrer en Europe, et estiment que les dirigeants français «renient les objectifs de transition écologique annoncés lors des Etats généraux de l’alimentation».

Ils mettent également en exergue le fait que «le Canada autorise la culture d’OGM, les rations à base de farines animales et d’antibiotiques activateurs de croissance ainsi que l’utilisation, en routine, de 46 substances phytosanitaires interdites en Europe» et que «ni le CETA, ni la réglementation européenne, ni les règles de l’Organisation mondiale du commerce ne permettent à l’UE d’empêcher les importations de produits ne correspondant pas à nos normes».

Les deux organisations affirment que «la ratification du CETA n’est aucunement compatible avec l’application effective de l’article 44 de la loi Egalim, qui interdit de vendre des produits ne respectant pas nos règles de production», et «s’opposent aux accords commerciaux comme le CETA, car il y a un risque d’industrialisation des pratiques agricoles européennes. De plus, celui-ci peut jouer le rôle de cheval de Troie des Etats-Unis»,

 

Le CETA comme l’accord entre l’UE et les pays d’Amérique latine du Mercosur «présentent les mêmes dangers pour les droits sociaux, les agriculteurs, l’alimentation, la santé et l’environnement et font la part belle aux multinationales».

 

Emmanuel Besnier, lui, patron de Lactalis, premier groupe laitier mondial, juge les accords du CETA et du Mercosur «plutôt favorables». «C’est une opportunité d’exportation, à condition que la France soit compétitive au niveau mondial, même si nous nous développons de plus en plus localement», déclare M. Besnier.L

 

Frank FURET

     
 

Biblio, sources...

"CETA : les agriculteurs français unis dans leur refus du traité", Laurence Girard, Le Monde, 16 juillet 2019, 08h49

 
     

     
 
Europe

Les agriculteurs français unis dans leur refus du CETA
Les migrations internes à l'Europe
La Commission européenne prévoit de multiplier par 22 ses financements à l’industrie de l’armement
Bénie soit l’UE
Renationalisations au Royaume-Uni
La fraude fiscale explose en France
Elections présidentielles en France: un produit bien marketé
TTIP
Islande
Les banques US aiment l'Union européenne
Le Portugal, la troïka et la démocratie...
Le TTIP (The Transatlantic Trade and Investment Partnership)
Réunion du groupe Bilderberg
Lobbying et Europe
Fascisme mou et raison délirante?
Fairphone
La poussée de Podemos
Mouvance de l'opinion française...
Europe et monde du travail
LE DROIT DE RESISTANCE A L’OPPRESSION ET LA GRECE
L'optimisme à l'honneur...
TSCG:  un coup d'Etat bureaucratique ?
C’EST DIT
Le grand marché transatlantique
La propagande se modernise
Europe et privatisation de l'eau
Les analyses dérangeantes de Maurice Allais
Par ici la monnaie...
Modèle allemand?
Un peu d'histoire
Conflit d’intérêts ?
Libre-circulation des capitaux en Europe
L'Europe qui protège
Pas de taxe européenne sur les transactions financières
Grand marché transatlantique
La Hongrie défie le FMI
Appel pour un «Greenpeace de la finance» de la part de députés européens
Mauvaise Grèce...
Les marchands d’OGM attaquent
Un traité au dessus de tout soupçon
Constitution Européenne: un chat dans un sac ?
Les origines de l'Europe au Moyen-Âge
Europe et privatisations: frénésies, propagandes, réalités...
Europe,enseignement et recherche: Vers une main mise du secteur privé?
Europe: les interstices du centrosome
 
   


haut de page

Banc Public - Mensuel indépendant - Politique-Société-environnement - etc...
137 Av. du Pont de Luttre 1190 Bruxelles - Editeur Responsable: Catherine Van Nypelseer

Home Page - Banc Public? - Articles - Dossiers - Maximes - Liens - Contact